Post

La petite fabrique

-La petite fabrique-

Oyé oyé brave gens !
Bienvenue au cirque de la petite fabrique
Prenez place le spectacle va commencer.

Il était une fois une petite fille qui vivait au milieu des garçons
Baignée dans la playstation et les jeux de « garçon »
Tu joues au ballon ou tu restes seule.
Tu écoutes du rap et pas les Spice Girls.
Tu t’habilles en gars, la jupe attendra.
Les accessoires féminins tu oublieras.
La Brelle de tes frangins tu emprunteras.
Les CD d’IAM et Lauryn Hill tu boufferas.
Tu seras la « petite », et en plus « une fille »

Comment apprendre dans un modèle purement masculin ?
Comment connaitre les codes des filles quand on ne nous les apprend pas ?

« Marion, c’est moche de dire des gros mots surtout dans la bouche d’une fille »

« ça y est tu t’habilles enfin comme une fille »

Quel est donc ce calque que je dois me coller ?
Qu’est-ce qu’on attend de moi ?
Est-ce que si je ne mets pas de jupe je suis pas une fille ?
Est-ce que si je dis des gros mots je suis vilaine ?

Ballotée d’un espace rassurant masculin et attirée par l’espace féminin inconnu
Les filles ne m’aiment pas, et puis on me met dans le groupe des garçons en sport
Elle avoine la petite.
Je m’amuse, mais en grandissant je me rends compte que c’est plus un jeu.
Et puis il ne faut pas trahir le clan et avoir les mêmes performances sportives et scolaires
« tu dois être aussi forte que tes frères »

Alors j’ai obéis, copié-coller le schéma : exigence et performance.
Jusqu’à ce que le cerveau pète.
Tiens prends ça.
Bim bam booum, mais en fait je veux quoi moi ?
Je ne comprends pas le modèle féminin, je ne m’y retrouve pas.
J’ai observé, j’ai analysé, ça avait l’air compliqué.

La petite fabrique a dû se tromper, vous êtes sûrs que j’étais bien programmée ?
Hé oh la petite fabrique, tu cafouilles ?

Et puis rien à cirer.
Je n’ai jamais réussi à correspondre à ce qu’on attendait de moi.
Alors au final j’ai décidé de me regarder et de m’accepter comme je suis.

---------------------
En 2017 j’ai animé des ateliers sur l’égalité homme femme auprès des enfants, c’est ici que tout se joue. Animée par l’envie de débloquer les schémas restrictifs qui inhibent nos personnalités

Protéger les enfants c’est aussi leur montrer qu’ils ont des pépites dans le cœur.

L’article est ici : https://journal.ccas.fr/contre-le-sexisme-jouer-sans.../
La petite fabrique existe, reste à savoir ce que tu en fais.