Mu fjfjf

Le diktat du féminin

A l'heure où on prône l'effigie du féminin je me demande ce qu’il en est vraiment.
 

On passe du diktat de la femme au foyer au diktat de la femme libérée.

Encore des fabrications et des lamentations.

A croire que la femme devient un modèle ou une sentinelle

c'est pas la faute de José Bové si le blé OGM a poussé

C'est pas la faute de Maria Carey si les notes ont poussé

C'est pas la faute d'Adriana Karembeu si on crie allez les bleus

Si ces dernières proses sont un non sens

c'est l'exemple même du modèle féminin sans essence

gavé à coup de botox pour faire genre c'est la détox

immaculé de rose bonbon farci à la dentelle fleurie

accessoirisée de plein fouet

bougeant son boule sur YMCA

j'aime aussi les choré mais je les préfère dénaturée

incapable de suivre les pas

tel que Travolta

Hégémonie de la femme

sans codes infâmes

Si la révolution est le dernier bastion

alors elle se fera avec ou sans les garçons

stop les discours à la con

des distinctions des genres sans façons

rejoins moi ici bas

parce que, ce qui m'importe, c'est de savoir qui tu es au fond

sans tout ce bordel de codes sociaux et de représentations

 

© 2021 / Marion Musso