Mic 1

Parle en public, comment j'ai eu le déclic?

Parler en public, comment j'ai eu le déclic?

Inutile de vous dire que je ne suis pas née avec un micro.

La communication était un frein pour moi. Putin d'introvertie que je suis.

Je m'en voulais de pas réussir à parler correctement, je m'en voulais de pas réussir à exprimer ce que je pensais, je m'en voulais de pas oser m'exposer au regard des autres. De peur d’être jugée et de me ridiculiser. Alors parfois je parlais vite, parfois je bégayais. Alors cela me confortais dans l'idée que j'étais bien une grosse merde.

Et je disais à mon frère : "j'ai un problème de communication" et il me répondait aussitôt "alors communiques plus !"

Facile à dire mais pas facile à faire. mais pourquoi devrais-je communiquer plus si déjà je suis une galérienne de la parole?

Et puis un jour, j'ai été recruté comme coordinatrice d'équipe, je devais être la "boss", "la référente" "la leadeuse" oh my god. Comment allais-je faire?

Première réunion d'accueil devant 10 clients : l'horreur, j'avais ma fiche pense-bête entre les mains, les yeux rivés sur le papier, je transpirais, je devais les motiver pour participer à nos activités. j'étais déjà moi même inquiête à l'idée de leur parler. Paye ta situation anxiogène. Un débit de parole excessif, des gestes qui me trahissaient. Je détestais ces réunions, j'avais qu'une envie c'était de me mettre dans un trou et me cacher.

deuxième réunion 30 personnes, puis 50... c'était un putain de challenge. Et le stress m'anéantissait de jour en jour.

Puis j'ai appris, j'ai appris à me faire confiance. Comment ? avec un gros coup de pied au cul et la supervision de pros. Je devais faire quelque chose pour résoudre cet obstacle.

Jamais je n'aurais pensé pouvoir y arriver. Jamais je n'aurai pensé monter sur une scène un jour et parler comme autour d'un thé, le mic à main.

J'ai pu organiser par la suite des conférences et aujourd'hui je peux parler devant 100, 300 personnes, je n'ai plus rien, plus aucun effet de stress, c'est comme si je parlais à une seule personne en face de moi. Ce n'est plus le nombre qui importe, c'est mon état d'esprit qui a changé.

Aujourd'hui fini la peur de parler en public, fini la peur de me ridiculiser, fini la peur du jugement des autres, fini la peur de me montrer, fini le temps de me cacher.

Et si aujourd'hui je me plante? et bien j'apprendrais à faire mieux la prochaine fois.

J'ai transformé mon handicap. Et c'est passé uniquement par un processus d'acceptation et de passage à l'action.

Le micro est devenu mon ami. On était loin de ce défi.

Que se serait-il passé si je n'avais pas oser : rien.

J'en serai toujours au même point : à me lamenter sur mon problème de communication.

Et toi, raconte-moi en commentaire, quel a été ton plus challenge que tu as surmonté?!

PS : Si tu es une femme, et encore plus une maman alors rejoins mon groupe

Maman intuitive et hypersensible

pour apprendre comment la libération émotionnelle peut changer ta vie.